Pourquoi les agriculteurs sont-ils si souvent célibataires ?

Le fait est là, le célibat des agriculteurs est bien une triste réalité, et c’est un sujet récurrent depuis 1950.

D’ailleurs, les émissions télé comme « L’amour est dans le pré » sur M6, les « Agri-dating » dans l’Aveyron organisés par les Jeunes agriculteurs et le développement des sites de rencontres destinés aux agriculteurs en sont les preuves. Mais pourquoi est-ce devenu un phénomène de société ?

Les malchanceux en amour !

Un fléau qui touche surtout les jeunes hommes

Selon les chiffres, le célibat dans le monde agricole touche beaucoup plus les hommes que les femmes : 26 % contre seulement 10 %, contrairement à ce qui se passe en milieu urbain. Malheureusement, ce sont les plus jeunes qui en sont victimes.

Les raisons

La raison est certainement la vie en campagne et le manque d’attractivité du métier même. D’ailleurs, les syndicats et les acteurs de la vie agricole confirment.

D’un autre point de vue, la charge de travail, la dépendance aux animaux, le revenu modeste, l’absence de temps libre, même le week-end, la déficience des infrastructures culturelles, l’éloignement des services… sont aussi des contraintes que les femmes ont du mal à accepter. Et puis, l’image de l’agriculteur avec les pieds dans la boue à longueur de journée n’arrange pas les choses !

Les femmes, plus comme autrefois…

La révolution féminine

Au fil des années, la façon de vivre des femmes a complètement changé. Elles ne veulent plus être aux côtés d’un homme qui travaille la terre et qui élève des animaux, elles rêvent d’indépendance et veulent avoir leur propre métier, et cela, en dehors de la ferme. C’est pour ça qu’elles ne sont plus enclines à expérimenter les aléas de la vie d’un agriculteur.

L’exode rural essentiellement féminin

Aussi, l’exode rural est particulièrement féminin : une migration déséquilibrée. On trouve plus d’hommes que de femmes à la campagne, voilà pourquoi le célibat masculin prédomine. Pour les agences matrimoniales, les mots sont forts, certaines ne veulent plus prendre des agriculteurs, même ceux qui gagnent bien leur vie, car les femmes ne veulent plus d’eux même s’ils sont gentils, attachants, généreux, respectueux…

Pour ne plus être de vieux garçons…

Pour en finir avec l’éternel célibat des paysans, il faut donner des images plus positives sur la vie en campagne ainsi que sur le métier tout en étant plus proche de la réalité, car ce ne sont pas des individus isolés ou enclavés. Il est important de montrer au monde que les agriculteurs sont des personnes comme les autres.

Changer des à priori tenaces

Ils sont modernes et bien inscrits dans leur époque. Grâce à Internet, ils s’ouvrent au monde extérieur. D’ailleurs, les jeunes agriculteurs commencent à être de plus en plus férus des nouvelles technologies.

Comment changer les choses ?

Mais il faut aussi revoir la forte migration dans les villes, la solution est que les femmes migrent moins, et les hommes un peu plus. Avec des aides financières à l’installation, il est très bien possible d’en finir avec le problème de la masculinisation des campagnes.

Ainsi, les agricultrices pourront facilement accéder à la propriété, donc moins de paysans célibataires avec plus de dynamisme et de croissance dans le secteur ! Que des bons points pour l’économie française, mais surtout pour bon nombre d’âmes esseulées dans les prés !

► Inscription sur Amour Agriculteur

🔞 Rencontre Sexy

🌿 Agriculteurs online